SEANCE de travail entre le réseau des structures de protection des enfants en situation difficile, ReSPESD et la DFEA : L’actualisation des modules de formation à l’endroit des acteurs de la protection des enfants au cœur des échanges

SEANCE de travail entre le réseau des structures de protection des enfants en situation difficile, ReSPESD et la DFEA : L’actualisation des modules de formation à l’endroit des acteurs de la protection des enfants au cœur des échanges

SEANCE de travail entre le réseau des structures de protection des enfants en situation difficile, ReSPESD et la DFEA : L’actualisation des modules de formation à l’endroit des acteurs de la protection des enfants au cœur des échanges

Le lundi 11mai 2020, s’est tenu une séance de travail à la DFEA en vue de définir les modalités pratiques devant permettre à l’équipe de mise en œuvre du programme BJ1843 du ReSPESD devant apporter son appui technique à l’actualisation des modules de formation à l’endroit des acteurs de la protection des enfants. La séance a été conduite par le chef service Protection de la DFEA, Mamane Sani RAOUF. Etaient présents pour le compte du ReSPESD, le Chargé de Programme et le Secrétaire Permanent. Il est à rappeler que ladite séance est intervenue après celle tenue avec la DFEA, Mme ODJO courant mi-avril en vue de définir les pôles stratégiques d’intervention pour lesquels l’appui technique du ReSPESD est attendu, dans une démarche de synergie d’action avec l’Unicef-Bénin, Plan International-Bénin et Éduco-Bénin. Trois pôles majeurs ont été préalablement retenus à savoir : l’harmonisation des contenus et l’actualisation des modules de formation des acteurs de protection des enfants ; l’élaboration d’une stratégie globalisante de communication en matière de protection et le renouvellement des organisations d’enfants et appui à leur fonctionnement.

La séance de travail avait essentiellement pour objet d’harmoniser les approches de part et d’autre pour un travail axé sur les résultats.

Après l’exposé des enjeux et défis liés à l’étendu du travail à accomplir, le CP du ReSPESD, Maxime AGOUA, appuyé par le SP Lazare AVADO, le chef service Protection de la DFEA a réitéré l’intérêt de la DFEA à voir aboutir les objectifs visés par ce travail en synergie pour le bien-être des enfants.

À terme, le chef service Protection de la DFEA a proposé la tenue d’une séance plus élargie avec le chef service Promotion des Droits des enfants et Coopération de la DFEA ainsi qu’avec le Référent Thématiques​ de protection des enfants à Educo-Bénin. Il est question de définir, au besoin, une feuille de route pour l’atteinte des objectifs stratégiques cités plus haut.  La séance a pris fin sur une note de satisfaction générale.

Share:

Leave your comments